Jamais seul

Publié le par Pierre-Yves

Jamais seul

Vous traversez une période sombre de votre existence, et les gens sur qui vous comptiez pour vous soutenir ne sont pas disponibles.

Vous paniquez, ne sachant comment vous en sortir.

Vous multipliez les appels au secours, mais votre téléphone sonne dans le vide, personne au bout du fil.

La solitude dans ces moments de désespoir est renforcée, et vous imaginez le pire.

Pourtant, vous n’êtes pas tout à fait seul.

Dieu ne vous laissera jamais tombé, il est avec vous au milieu de l’épreuve que vous traversez.

Rappelez-vous sa promesse : voici je suis avec vous tous les jours.

Il n’a pas promis de vous éviter le malheur, mais il vous accompagne dans le feu de la fournaise, comme il l’a fait pour les compagnons de Daniel.

Sa présence est un engagement, une promesse, et une garantie.

Ne laissez pas le diable vous persuader que tous vous ont abandonnés.

Ressassez cette parole de la bible : Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point.

Dieu ne manque jamais à sa parole, il n’est jamais trop occupé pour vous écouter, et vous rejoindre quand vous avez besoin de lui.

Arrêtez de vous plaindre de l’absence de vos proches, cessez de reprocher aux uns et aux autres de ne pas être présent pour vous.

C’est justement au moment où les gens vous abandonnent que Dieu se promet de vous accueillir.

Ne vous trompez pas cependant, Dieu n’a pas promis autre chose que sa présence. N’espérez pas qu’il règle tous vos problèmes, qu’il pense vos petits bobos, et passe à vos caprices.

Dieu est là, mais il permet l’épreuve et la souffrance pour vous apprendre à compter sur lui, et à lui faire entièrement confiance.

De même que la maladie de Lazare n’était pas pour la mort, pareillement, les épreuves que vous endurez ne sont pas pour votre perte. Dieu a un plan, alors croyez en sa présence et faites-lui confiance.

Quand le vide se fait autour de vous, n’en soyez pas attristé, car Dieu ne vous laissera jamais tomber.

Sa présence est symbole de réconfort, alors confiez-vous sur celui qui n’est pas un homme pour mentir, ni un fils de l’homme pour se repentir.

Publié dans Katchil 2

Commenter cet article