La course spirituelle

Publié le par Pierre-Yves

La course spirituelle

L’apôtre Paul compare notre vie chrétienne à une course. C’est une image très parlante qui nous rappelle certainement lors des championnats d’athlétisme, l’enthousiasme et la ferveur des supporters, mais surtout la passion sportive, et l’énergie que dégagent les athlètes qui font la fierté de leurs pays.
A travers cette image, le serviteur de Dieu nous invite à prendre part à la course la plus importante de notre vie, non pas en tant que supporter sur le bord de la route, mais en tant que participant.

C’est à la croix du Calvaire que tous les athlètes sont invités à prendre le départ pour une longue course qui les conduira à travers les différentes épreuves et péripéties de la vie, pour une arrivée qui est prévue dans l’éternité auprès de Dieu.

La vie chrétienne est loin d’être aussi insignifiante comme on essaie de nous en persuader. En plus d’être récompensé par un trophée, nous avons de nombreux supporters dont hébreux 11 nous donne un bref aperçu.
Depuis Abel jusqu’aux apôtres, ils sont dans les tribunes, sur le bord des routes, à nous encourager à travers l’exemple de leur foi.
Hébreux 12 verset 1 Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte.
Puisque nous sommes acclamés par tous ces héros de la foi, qui nous encouragent, alors courons avec persévérance.
A chaque difficulté que nous rencontrons, lorsque nous perdons courage, ils sont là pour nous rappeler par leur exemple que nous pouvons y arriver.
Même si c’est dur et que nous grimaçons dans l’effort, nous avons le soutien de toutes ces pointures de la foi chrétienne qui étaient de la même nature que nous.
Soyons encouragé par leurs applaudissements, faisons un effort supplémentaire, courons avec persévérance.

À l’exemple d’une compétition sportive, il y a un prix qui sera remis au vainqueur à l’issue de l’épreuve, cependant, il y a des règles à observer pour ne pas être disqualifié.
« …l’athlète n’est pas couronné, s’il n’a pas combattu suivant les règles… » (2 Timothée 2:5).
Chers amis notre vie chrétienne est soumise à des lois que Dieu a consignées dans sa parole, nous devons les respecter. Nous devons prendre connaissance de la parole pour savoir ce que Dieu attend de nous. Lire sa bible, passer du temps dans la prière, entretenir sa foi, et collaborer avec ses partenaires, ce sont des règles que nous devons suivre pour ne pas perdre notre récompense.
Sachons que rien n’échappe à la surveillance de Dieu, il serait donc inutile de vouloir tricher, en se faisant passer pour ce que nous ne sommes pas. L’essentiel du règlement est disponible dans Matthieu 22 versets 37 à 39.
Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Nos frères et sœurs dans la foi sont nos compagnons de course, nous devons apprendre à collaborer avec eux, puisque nous courrons tous sous les mêmes couleurs, celles du ciel.
Nos adversaires ce sont les puissances spirituelles qui veulent nous empêcher d’atteindre le but.
Ephésiens 6 verset 13
Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

Laissez-moi revenir avant de terminer sur la récompense. Nous ne courrons pas pour rien, Dieu nous a promis une couronne. La vie éternelle est un acquis, nous avons la vie pour avoir cru au nom du fils unique de Dieu. Mais Dieu a promis de récompenser nos efforts, au vainqueur, le Seigneur remettra un trophée.
Ce n'est pas que j'aie déjà remporté le prix, ou que j'aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j'ai été saisi par Jésus-Christ. Philippiens 3 verset 12
Nous devons courir de manière à remporter le prix, car il y a des bénédictions éternelles qui nous attendent là haut.

Chers amis, la vie chrétienne vaut la peine d’être vécu. Même si c’est dur dans les pentes, et même si nous avons chutés, nous devons nous relever, car le Seigneur est fidèle et juste pour nous pardonner.
Poursuivons notre course, pour être accueilli avec les honneur au moment où nous allons franchir la ligne d’arrivée là-haut.
Va y champion !

Publié dans Edification

Commenter cet article