La fournaise

Publié le par Pierre-Yves

La fournaise

Daniel chapitre 3
Les trois compagnons de Daniel étaient devant un choix difficile, et ils ont pris la décision de ne pas se prosterner devant la statue d’or de Nébucadnetsar, un choix lourd de conséquences.
Le roi menace de les jeter dans la fournaise ardente. Mais les trois jeunes gens sont déterminés, il n’est pas question de céder à la pression.
Pour nous lecteurs de la parole de Dieu, c’est à ce moment certainement, que nous attendons l’intervention de Dieu en faveur de Schadrac, Meschac et Abed-Négo, mais il n’en est rien.
Le psalmiste n’a-t-il pas déclaré que le secours lui vient d’en haut, de l’Eternel qui a fait les cieux et la terre.
Cependant, pour toute réponse à leur foi et leur détermination, c’est la fureur du roi qu’ils récoltent, et la fournaise est chauffée sept fois plus forte que d’habitude.
Toujours aucun signe du ciel, alors que les compagnons de Daniel sont maintenant liés, prêt à être jetés dans le feu. C’est le moment ou jamais pour Dieu de se manifester et de prouver qu’il est réellement le Dieu capable dont les Juifs ne cessent de parler.
Finalement, rien.

Ne vous est-il jamais arrivé de placer votre foi en Dieu, et de compter sur son secours comme ces trois jeunes gens, d’attendre qu’il agisse. Cependant, il semble que malgré vos prières et vos supplications, les choses s’aggravent. Vous avez tout misé sur Dieu, mais lui reste de marbre.
Le four est chauffé sept fois qu’il ne convient de le faire, c'est-à-dire que la situation est insoutenable, mais vous espérez toujours n’est-ce pas ? Et puis tout s’effondre autour de vous, vous êtes lié, et jeté dans un gouffre sans fin. Impossible de se libérer d’une situation qui est arrivée au point de non-retour.
Peut-être que c’est l’annonce d’une maladie incurable, un enfant qui est pris au piège de la drogue, ou un gouffre financier sans fin qui vous met en interdit bancaire.

C’est à ce moment précis quand il n’y a plus rien à faire, qu’il n’y a plus aucune raison d’espérer que quelque chose se passe. En effet, le roi est effrayé, il aperçoit quatre hommes au milieu du feu. Il ne se trompe pas, Dieu surprend tout le monde, alors qu’on ne l’attendait plus, il accomplit un miracle. Non seulement il n’abandonne pas les jeunes gens, il est avec eux au milieu de la fournaise. Mais bien plus, il va les libérer de leurs liens, et leur permettre de circuler librement. Le feu, au lieu de les consumer, va simplement rompre leurs liens.

Quelles leçons pouvons-nous tirer de ce récit riche en enseignement ?
Absolument rien n’est impossible à Dieu. C’est dans les situations les plus improbables qu’il nous prouve son amour et sa fidélité.
C’est au moment où il n’y a plus aucune raison d’espérer qu’il montre sa grandeur.
Voici je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.
Dieu ne nous abandonne jamais, il est là même au milieu des plus grandes épreuves. De plus nous pouvons apercevoir dans ce récit les bienfaits de l’épreuve pour rompre les liens. L’épreuve est utile, elle accompli une œuvre efficace dans notre vie, elle n’a pas pour objet de nous anéantir.

Disons merci au Seigneur pour les épreuves et les difficultés que nous rencontrons, car c’est à travers l’adversité qu’il se rapproche de nous pour rompre nos liens, et nous donne l’énergie d’avancer et d’aller encore plus loin.

Publié dans L'épreuve

Commenter cet article