Intimité avec le Père

Publié le par Pierre-Yves

Intimité avec le Père

Un fan connait pratiquement tout de son « idole », ses habitudes, ses goûts vestimentaires, ou culinaires, ses dates de tournée, et beaucoup d’autres informations parfois même intimes qui sont révélées dans la presse.

Un fan tapisse souvent sa chambre de posters, achète les albums, les t-shirt, ou articles divers à l’effigie de celui ou celle qu’il adule. Il voue un véritable culte à son idole, épie le moindre de ses déplacements, entretien avec lui une relation imaginaire, et parfois son fanatisme peut friser la paranoïa.

Un fan c’est un admirateur inconditionnel d’un artiste, musicien, chanteur, comédien, sportif ou même d'une personnalité politique. Il est incollable, et intarissable sur tout ce qui concerne son idole.

 

Nous vivons dans un monde où les gens s’imaginent connaitre une personne en entretenant une relation virtuelle avec cette personne, et en collectant une tonne d’informations à son sujet.

Les renseignements que nous avons de quelqu’un, les plus intimes soient-elles, nous informent des goûts et des habitudes de cette personne, mais elles ne nous disent pas qui est réellement cette personne.

Car en réalité, ce n’est que dans le cadre d’une relation intime que l’on peut apprendre à connaitre une personne, et il en est de même pour Dieu.

 

Certains prétendent connaitre Dieu parce qu’ils lisent toutes sortes de livres qui parlent de Dieu, ou encore parce qu’ils connaissent la bible sur le bout des doigts. Il est tout à fait recommandé de lire la bible, je ne peux qu’encourager une telle initiative, mais elle doit s’accompagner d’une recherche de la personne de Dieu, dans une méditation quotidienne.

Car en définitive, ce n’est que dans le cadre d’une relation personnelle avec Dieu le Père à travers Jésus-Christ que l’on peut découvrir qui il est réellement.

 

Jésus avait posé un jour la question à ses disciples : Qui dit-on que je suis, moi le fils de l’homme ? Matthieu 16 v. 13

Chacun avait son opinion au sujet du Christ. Les uns disaient qu’il était Jean-Baptiste, les autres Elie, Jérémie ou l’un des prophètes. Mais ils étaient tous dans l’erreur.

Et c’est pareil avec l’évangile, ce que les gens pensent de la bonne nouvelle de l’évangile est souvent éloigné de la vérité.

 

Certains voient dans l’évangile une opportunité d’affaire, un moyen comme un autre de gagner leur vie.

Savez-vous que plusieurs « prédicateurs » de l’évangile n’ont fait aucune rencontre personnelle avec Dieu ?

Ils ont pour certains intégrés une école de théologie, et au bout de quelques années d’étude, ils se sont trouvés sur le marché de l’emploi, et ont été embauchés par une communauté chrétienne en qualité de pasteur.

Leur ambition première est de gagner leur vie, et non de servir Dieu.

D’autres ne voient dans l’évangile qu’un moyen comme un autre d’exercer le pouvoir. Le pouvoir du titre que l’on porte, le pouvoir de l’argent, le pouvoir exercée sur celui qui est ignorant, le pouvoir qu’il y a d’appartenir à une élite.

L’évangile n’est qu’un tremplin pour gravir l’échelle social et se faire un nom.   

D’autres encore y voient l’opportunité de poursuivre leurs projets et de réaliser leurs rêves.

C’est malheureusement, le fondement de plusieurs fausses doctrines qui sont propagées par des prédicateurs de renom qui ont pignon sur rue.

Ils enseignent en toute impunité que le croyant doit poursuivre ses rêves, tandis que les écritures nous disent dans Matthieu 16 v. 24

Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive.

 

Les écritures nous invitent à une vie de renoncement, tandis que ces champions de l’évangile entrainent le plus grand nombre dans l’erreur, à coup de slogans tels que : « Tu as de la valeur pour Dieu », « Réveille-toi, l’heure de ta chance est arrivée », « C’est l’heure de voler de déployer des ailes », etc.

 

Revenons si vous le voulez à notre texte de Matthieu, Jésus se tourne vers ses disciples et leur pose à eux la question : Et vous leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Et la réponse de Pierre va témoigner de son intimité avec le Père, au point que celui-ci va lui faire une révélation qu’aucune lecture ou recherche n’aurait pu lui apporter.

Tu es le Christ, le fils du Dieu vivant. Matthieu 16 v. 16

 

Ne vous contentez pas de récolter des informations au sujet de Dieu, faites plutôt vous-même une démarche de foi personnelle, allez à sa rencontre à travers sa parole. Non pas dans une lecture intellectuelle, mais dans une attitude d’humilité comme Marie qui se tenait aux pieds de Jésus.

 

Chacun se fait sa propre opinion de l’évangile, mais Dieu ne se révèle qu’à celui qui le cherche vraiment dans une relation personnelle et intime.

Il y a ceux qui se renseignent sur Dieu, et ceux qui se laissent enseigner par Dieu. A quelle catégorie appartenez-vous ?

 

Publié dans La connaissance

Commenter cet article