L'apôtre

Publié le par Pierre-Yves

L'apôtre

Beaucoup de croyants sont impressionnés par le titre et le charisme de certains prétendus homme de Dieu qui viennent souvent d’ailleurs avec un message de Dieu pour nous.

Ce sont des prophètes et des apôtres qui parcourent la terre avec un ministère prospère et très médiatisé pour certains.

Je ne vais pas généraliser parce que certains sont sincères. Ils inspirent le respect, les médias les reçoivent avec honneur, et certaines communautés chrétiennes se les arrachent.

Certains ont leurs propres disciples, et leurs paroles sont paroles de Dieu.

Même lorsqu’on voit des irrégularités dans leurs discours ou dans leurs façons de se conduire, on n’ose rien dire, de peur de toucher à l’oint de l’Éternel.

Il est très sage de ne pas vouloir dire du mal des autres, mais il est dangereux de tout avaler pour ne pas prendre le risque de s’attirer les foudres du ciel.

L’apôtre Jean nous recommande d’éprouver les esprits pour savoir s’ils sont de Dieu ou pas. Nous devons apprendre à discerner, vérifier à travers la parole ce qui vient de Dieu et ce qui ne vient pas de Dieu.

Dans cet article, je voudrais vous montrer l’importance de scruter les écritures comme les chrétiens de Bérée, afin de ne pas se faire piéger par qui que ce soit.

Je connais tes œuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs. Apocalypse 2 v. 2

Des cinq ministères, le ministère apostolique est le plus grand, d’où l’ambition de certains d’être au-dessus des autres.

Et Dieu a établi dans l’Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues. 1 Corinthiens 12 v. 28

Comme tous les autres ministères, il a été donné à l’Église pour l’utilité commune. C’est un ministère au service de la communauté.

Qu’est-ce que le ministère apostolique ?

Paul dans sa première épitre aux Corinthiens, défini l’apôtre comme un architecte. Celui qui a reçu les plans de l’édifice spirituel que nous sommes. Il pose le fondement sur lequel chacun doit bâtir.

Selon la grâce de Dieu qui m'a été donnée, j'ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ. 1 Corinthiens 3 v. 10 et 11

Ce plan en question, ce sont les doctrines qui constituent le fondement de l’Église.

Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres. Éphésiens 2 v. 20

Les premiers disciples persévéraient dans l’enseignement des apôtres.

Actes 2 v. 42

Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières.

L’apôtre Paul déclare avoir reçu du Seigneur les doctrines qu’il enseignait aux communautés chrétiennes. Et il précise dans 1 Corinthiens 9 v. 2

Ne suis-je pas apôtre ? N'ai-je pas vu Jésus notre Seigneur ? N'êtes-vous pas mon œuvre dans le Seigneur ?

Un apôtre c’est donc celui qui a reçu les doctrines fondamentales de la vie chrétienne. Ce n’est pas juste un bâtisseur, mais plutôt un architecte.

Mais vous avez remarqué que la bible est aujourd’hui complète. Personne ne peut prétendre apporter une doctrine nouvelle qui ne soit en accord avec les écrits bibliques.

Il ne peut avoir de nouveaux plans ou encore de nouvelles doctrines pour le fonctionnement de l’Église de Dieu.

L’apôtre Paul déclare que si quelqu’un annonçait un autre évangile, que cette personne soit anathème. Paul va jusqu’à dire : si je vous annonçais un autre évangile.

Il montre qu’en ce qui concerne l’œuvre de Dieu, il n’y a pas de considération de personne. La parole est plus importante que celui qui la prêche.

Nous sommes appelés à persévérer dans l’enseignement des apôtres, non pas en de nouvelles doctrines, mais bel et bien, celles que les apôtres de la première église ont enseignées.

L’enseignement des apôtres est complet, et il est consigné dans la bible. Une bible que nous pouvons nous procurer pour nous assurer que nous sommes dans la vérité.

Y a-t-il un fondement pour la foi chrétienne autre que Jésus-Christ ?

Quelqu’un peut-il poser un autre fondement sur lequel édifier sa vie chrétienne ?

Je crois d’après les écritures que le ministère apostolique a déjà fait son temps, la bible est aujourd’hui entièrement rédigée, et on ne peut recevoir l’enseignement d’un quelconque nouveau apôtre.

Vous me direz, mais si cet enseignement est biblique.

Alors pourquoi se faire passer pour un architecte si on utilise un plan déjà existant ?

Nous sommes malheureusement, trop souvent impressionnés par les titres, ou le rang qu’une personne peut occuper.

Cependant, l’humilité est la qualité première du serviteur de Dieu, quelle que soit la position qu’il occupe dans le corps de Christ.

Rappelez-vous d’une chose ! Dans l’Église, la véritable, Christ est la tête, et nous sommes tous les membres.

Les fonctions diffèrent, mais nous sommes tous logés à la même enseigne, il n’y a pas de hiérarchie dans l’Église du Seigneur.

Publié dans La connaissance

Commenter cet article