La grâce de Dieu

Publié le par Pierre-Yves

La grâce de Dieu

Aujourd’hui nous parlons aisément de la grâce de Dieu. C’est bien évidemment, la faveur divine, la bonté de Dieu, un cadeau immérité, mais j’aimerais vous en dire davantage à propos de la grâce de Dieu.

 

Elle venue par Jésus-Christ

Tout d’abord, il savoir que la grâce de Dieu est venue avec Jésus-Christ.

Nous lisons dans Jean 1 au verset 17.

Car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.

Occasionnellement, Dieu manifestait sa grâce à une personne de son choix, mais ça se limitait à son bon vouloir et à quelqu’un issu du peuple d’Israël.

Exode 33 v. 19

Je fais grâce à qui je fais grâce, et miséricorde à qui je fais miséricorde.

Personne ne pouvait s’en plaindre, Dieu est souverain, et il fait ce qui lui plaît.

Alors que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, un homme, Noé, a trouvé grâce aux yeux de l’Eternel.

 

Elle s’est manifestée à la croix

Cependant, à travers Jésus-Christ Dieu décide de répandre sa grâce sur l’humanité toute entière.

Il est essentiel de savoir par quel moyen cette grâce divine va nous parvenir.

C’est à travers le sacrifice du Christ à la croix que Dieu peut nous faire parvenir cette grâce ô combien précieuse pour chacun d’entre nous.

D’après Hébreux 2 v. 9, Jésus a du souffrir la mort de la croix.

Toute la valeur de la grâce divine vient du fait que le fils unique du Dieu vivant l’a payé au prix de sa vie.

Ce n’est pas un prophète, le plus grand qui soit, un ange, un archange ou une quelconque créature qui est mort pour nous.

Dieu a payé le prix fort. Ce qui met en évidence la valeur inestimable que nous avons à ses yeux.

 

Elle se reçoit par la foi

La grâce de Dieu ne peut s’acheter à prix d’argent ou encore par nos œuvres aussi bonnes soient elles.

C’est par le moyen unique de la foi que Dieu met à notre disposition cette grâce immense. Romains 4 v. 16

Aussi précieuse que soit la grâce divine, Dieu la veut accessible à tous, à tel point qu’il choisit une monnaie d’échange que tous les hommes possèdent.

Que l’on soit riche, pauvre, malade ou bien portant, nous avons tous la foi. Dieu lui-même a veillé à ce que tous nous ayons de quoi acquérir sa grâce. Romains 12 v. 3 nous parle de « la mesure de foi que Dieu a départie à chacun ».

 

Les bénéfices de la grâce de Dieu

Savoir que la grâce de Dieu c’est sa bonté, cela reste cependant assez abstrait.

Concrètement j’aimerais vous dire comment se manifeste dans notre vie cette grâce de Dieu.

La grâce est immense pas seulement dans sa valeur, mais également dans ses bénéfices.

Il y a plusieurs effets à la grâce de Dieu.

Ø  Le pardon 

Ø  L’adoption 

Ø  La justification 

Ø  La sanctification

Ø  Le salut 

Ø  La vivification 

Ø  La guérison 

 

Dans la grâce de Dieu il y a tout ce que nous avons besoin pour mener une vie d’abondance spirituelle, mais bien souvent il y a des gens qui font le tri.

Certaines personnes ne veulent que soulager leurs consciences en recevant le pardon de Dieu, mais cela n’implique pas le salut. De la grâce de Dieu, d’autres ne veulent que la guérison, mais cela n’implique toujours pas le salut.

 

On ne peut pas douter de l’expérience d’une majorité de croyant au pied de la croix, mais beaucoup se contentent de ce qui leur convient. Pourtant la parole de Dieu nous affirme que nous avons tout pleinement en Jésus-Christ.

 

Ce n’est cependant pas de manière absolue que l’on n’obtient que ce que l’on veut. Car on a vu un malade venir à Jésus pour sa guérison et s’entendre dire « ta foi t’a sauvé ».

Tout est une question de foi dans l’œuvre de la croix. Toutefois, il ne faut surtout pas réduire la grâce de Dieu au pardon des péchés ou à la guérison. La grâce de Dieu est bien plus que tout ce que nous pensons, à tel point qu’elle surabonde là où le péché abonde. Romains 5 v. 20

 

Recevoir la grâce de Dieu en vain

En conclusion j’aimerais vous exhorter comme l’a fait Paul en déclarant dans 2 Corinthiens 6 v. 1

Puisque nous travaillons avec Dieu, nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain.

Combien de personnes ont perdu le bénéfice de la grâce de Dieu en voulant s’attacher au respect de la loi qui a déjà trouvé son accomplissement en Christ ?

Combien de croyants essaient vainement de gagner la faveur divine par la pratique de bonnes œuvres ?

La grâce de Dieu ne s’achète pas, c’est un don gratuit, et vouloir le mériter par un quelconque moyen revient à piétiner l’œuvre de la croix.

 

Publié dans La connaissance

Commenter cet article