Le notre Père

Publié le par Pierre-Yves

Le notre Père

D’une personne à une autre, la prière revêt différentes formes, et correspond à diverses attentes. Pour Jésus, c’était un besoin, un rendez-vous quotidien avec le ciel qu’il ne pouvait pas rater.
L’usage que le maître faisait de la prière était tout à fait différent de celui des scribes et des pharisiens pour qui la prière était un moyen de s’exhiber et de se faire voir. Le maître se retirait, pour préserver une intimité avec son père, la prière revêtait pour lui un caractère sacré, et personnel.
Il pouvait ainsi passer des heures entières en contact avec le ciel. Cette ponctualité, et cette rigueur dans la prière n’ont pas échappé aux disciples.

Combien de temps, et comment doit-on prier ? Quoi demander à Dieu dans la prière ?
Autant de questions que se posaient Pierre, Jacques, Jean et les autres. Un jour, l’un d’entre eux n’en pouvant plus tenir va s’écrier : Seigneur enseigne-nous à prier. Luc 11 verset 1
Il leur fallait découvrir le secret de la prière, les vaines redites des scribes et des pharisiens ne leur faisaient suffisaient pas.

C’est à travers le notre Père qu’il a décidé de transmettre la connaissance à ses disciples.
Si pour beaucoup, le notre Père n’est qu’une simple litanie qu’ils se contentent de réciter, pour nous autres, disciples du Seigneur, cette prière du notre Père est une mine d’informations pour nous apprendre les principes de la prière.

Chers amis, prier ça s’apprend.

Pour que notre prière soit entendue, il faut qu’elle respecte certains critères. Premièrement le destinataire. A qui s’adresse ma prière ?


Notre Père qui est aux cieux

Jésus nous parle bien entendu de notre père qui est aux cieux, parce qu’il y a beaucoup de personnes qui se font appeler père, mais un seul possède sa demeure dans les cieux. C’est celui-là que nous devons prier. Le diable est lui aussi un père, celui du mensonge.

Il y a des gens qui prient les saints, les anges, la vierge Marie, ou toutes sortes de divinités. Toutes ces personnes sont dans l’erreur, et leurs prières ne parviennent pas à destination de celui qui habite les cieux. Il ne suffit pas de dire notre Père qui est aux cieux, il faut que Dieu soit effectivement notre Père.

Nous ne sommes pas tous des enfants de Dieu comme on a voulu nous le faire croire, mais nous le devenons. Jean 1 verset 12

Nous devons parler à Dieu comme à un père, comme à quelqu’un de proche. Dieu est certes loin dans les cieux de par sa sainteté, mais il devient proche dans la prière comme un père que nous pouvons côtoyer au quotidien. Dieu n’est pas loin, il est tout près de nous comme un père attentif qui se préoccupe des besoins de ses enfants, c’est l’idée que Jésus voulait absolument que nous comprenions.

Que ton nom soit sanctifié

Ensuite, Jésus nous recommande de sanctifier le nom de Dieu.

Même dans notre prière nous devons honorer Dieu et l’adorer. Notre prière ne doit pas être égoïste, centrée sur nous et nos problèmes. Dieu n’est pas un faiseur de miracle, un être impersonnel, c’est une personne qui mérite que nous lui accordons du temps et de l’importance. Nous devons prendre le temps de féliciter Dieu et de le glorifier pour ce qu’il est. Par la prière nous le distinguons des divinités païennes qui sont capricieuses et ne manifestent aucun intérêt pour la personne humaine. Mettons Dieu à part, nous devons souligner cette différence dans tous les domaines de notre vie et particulièrement dans nos prières.

Que ton règne vienne

Le règne de Dieu, c’est sa souveraineté et son pouvoir. Nous devons désirer qu’il étende son royaume dans tous les aspects de notre vie. Quoi que nous puissions désirer dans notre prière, Dieu doit garder la place centrale, le gouvernement de notre vie. Quoi que je veuille, je dois me soumettre à la parole de Dieu qui fait autorité.



Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel

Nous devons accepter de nous conformer à la volonté de Dieu. La volonté de Dieu est parfaite dans le ciel, il n’y a pas d’objection à ce que Dieu veut, et nous devons désirer accomplir cette volonté divine sur la terre, nous aligner à ce qu’il veut.

Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien

Enfin, nous pouvons ici faire notre demande, en qualité d’enfants, nous sommes en droit de réclamer une faveur à notre Père, il nous le permet. Cependant, notre requête doit représenter un réel besoin et non pas une simple envie. Notre besoin doit être présent, il est inutile de s’inquiéter pour l’avenir, car chaque jour suffit sa peine..


Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés

Nous ne devons pas oublier que nous sommes des être humains sujets au péchés, c’est pourquoi nous devons prendre le temps de réclamer le pardon divin. Car ce sont nos péchés qui mettent une séparation entre lui et nous. Cependant, Dieu se dispose à nous pardonner dans la mesure ou nous pardonnons à ceux qui nous ont fait du mal. l’exaucement de nos prières ne dépend pas seulement de la façon que nous allons la formuler, mais surtout de l’état de notre cœur vis-à-vis du pécheur

Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du mal

Dieu ne tente personne, c’est un fait. C’est le diable qui dresse devant nous des pièges pour que nous puissions tomber. Ce que nous devons demander à Dieu, c’est de ne pas permettre que nous puissions céder aux sollicitations de Satan.


Conclusion

Cette analyse vous aura permis sans doute de comprendre que la prière s’appuie sur un vécu. Sans ce vécu, la prière n’a plus de sens. La prière exprime au-delà d’une simple communication, une véritable relation que nous devons établir avec notre Père.

Publié dans La prière

Commenter cet article