Va avec cette force que tu as

Publié le par Pierre-Yves

Va avec cette force que tu as

Moïse était un grand homme. C’est lui que le Seigneur avait envoyé pour accomplir des signes et des prodiges sous les yeux du pharaon, avant d’emmener son peuple hors d’Égypte. C’est lui que Dieu a utilisé pour étendre sa main et ouvrir la mer en deux afin de laisser passer les enfants d’Israël. C’est encore lui qui avait reçu les tables de la loi, des mains de Dieu lui-même à qui il parlait face à face.

La bible déclare qu’il n’a plus paru en Israël de prophète semblable à lui.
Moïse monta sur le mont Nébo, et c’est là qu’il mourut à l’âge de 120 ans. C’est Josué le successeur de Moïse qui est chargé de conduire le peuple à la conquête de la terre promise.

Mais Josué est découragé. Il est sans doute paralysé à l’idée de ne pas pouvoir être à la hauteur, car le peuple va certainement le comparé au grand Moïse Le charisme de son prédécesseur représente un obstacle pour Josué qui s’était contenté jusqu’alors de vivre dans son ombre.

Il a fallut que Dieu vienne en personne pour rassurer son serviteur et l’encourager.
Dieu lui dit que Moïse est mort, c’est une page qui se tourne, maintenant c’est à lui de faire ses preuves. Dieu lui dit en quelque part qu’il n’a pas besoin de marcher dans les traces de Moïse, il doit suivre son propre chemin. Josué 1 verset 2
Moïse, mon serviteur, est mort; maintenant, lève-toi, passe ce Jourdain, toi et tout ce peuple, pour entrer dans le pays que je donne aux enfants d'Israël.
Dieu a su le remettre à flot, en trouvant les paroles capables d’encourager son serviteur.
Fortifie-toi et prends courage, car c'est toi qui mettras ce peuple en possession du pays que j'ai juré à leurs pères de leur donner.

Mais vous connaissez la suite de l’histoire, vous savez comment Josué a conduit Israël à Canaan, en passant par Jéricho, une ville fortifiée qu’ils ont réussi à prendre d’assaut par la foi. Vous avez sans doute en mémoire cet épisode de la vie de Josué où il a arrêté le soleil jusqu’à ce qu’il obtienne la victoire sur ses ennemis.

Chers amis, nous avons besoin d’avoir confiance en nous, et le fait de savoir que quelqu’un croit en nous, cela fait ressortir le meilleur de nous-mêmes.
Ne vous laissez pas écraser par le charisme de ceux qui font des choses prodigieuses. Vous aussi, vous êtes appelé à faire de grandes choses.

Dieu voit en vous un vaillant héros, alors vous devez vous levez et faire ce pour quoi vous êtes destiné.
Rappelez-vous Gédéon qui se sentait incapable, et se considérait comme un tout petit dans la maison de son père. Juges 6 verset 14
L’Éternel se tourna vers lui, et dit : Va avec cette force que tu as, et délivre Israël de la main de Madian; n'est-ce pas moi qui t'envoie ?

Vous avez besoin de savoir que vous êtes capables, vous avez reçu de Dieu un talent ou un don. N’enviez pas ceux qui réussissent et font de grandes choses dans la foi.
Et si vous ne trouvez personne pour vous encourager, alors encouragez-vous vous-même par la parole que Dieu vous adresse.
Fortifie-toi et prends courage.

La télévision et le cinéma nous ont donné l’image du héros qui n’a jamais peur, et qui fait des choses extraordinaires. Détrompez vous, Jésus lui-même était saisi de crainte dans le jardin de Gethsémané, mais il a puisé par la prière la force de boire la coupe amère de la souffrance et de la mort.

Nous avons l’idée qu’un héros c’est quelqu’un qui est adulé par les foules parce qu’il fait des choses que le commun des mortels ne ferait pas. Hébreux 11
Rahab, la prostituée s’est faite une place parmi les géants de la foi, alors qu’elle n’avait rien fait de prodigieux. Elle s’était contentée de loger deux espions Israélites.
Abel lui aussi figure parmi les grands, et pourtant il n’a rien fait d’extraordinaire, il a seulement apporté une offrande agréable à Dieu.
Qu’est-ce qui a fait de Jésus un homme exceptionnel ? N’est-ce pas son obéissance et sa soumission à Dieu son père ?

Laissez-moi vous dire que vous avez comme Samson une force prodigieuse pour continuer à persévérer malgré toutes les épreuves que vous endurer. Vous gardez la foi, alors que les flèches enflammées du diable fusent de toutes parts. C’est dans les petites décisions que vous prenez au quotidien que se manifeste votre foi, et votre courage.

N’essayez pas de ressembler à qui que ce soit, vous avez reçu une mesure de foi qui est vous est propre, et un talent, un ministère ou un don qui vous est personnel.

David n’avait pas fait l’école militaire comme ses frères aînés. Mais il était le seul à pouvoir affronter Goliath, parce qu’il avait été formé par Dieu lui-même.
Il y a beaucoup d’hommes de Dieu qui vont faire l’école biblique pour ne pas être inférieur à ceux qui sont diplômés des grandes écoles de théologie.
Ne méprisez pas la formation que vous avez reçu du Seigneur sur le terrain.

Je vous encourage à garder la place qui est la votre et de ne pas perdre la vision que le Seigneur vous a donnée.
Que Dieu vous bénisse.

Publié dans La vie chrétienne

Commenter cet article