Ta présence me suffit

Publié le par Pierre-Yves

Ta présence me suffit

Un jour que j’étais enfermé dans la cuisine pour travailler, mon fils de trois ans frappe timidement à la porte.

En ouvrant, il passe devant moi avec sa petite chaise, et va s’assoir sans me dire un mot.

J’étais persuadé qu’il voulait de quelque chose, mais n’osait pas encore me le demander.

Je faisais mine de travailler, mais du coin de l’œil, je l’observais, attendant qu’il fasse sa demande.

Comme l’attente me semblait longue, je lui demande gentiment s’il voulait de quoi que ce soit.

Il m’assura que non.

Je me remets au travail, et lui dans le silence, me regardais avec admiration.

Au bout d’un moment, je lui réitère ma question :

-      Benjamin, veux-tu de quelque chose ?

Et lui de nouveau m’assura qu’il ne voulait de rien.

Quelques instants plus tard, il était toujours assis sur sa petite chaise, les yeux rivés sur moi.

Alors, n’en pouvant plus, je lui demandai une troisième fois.

-      Que veux-tu Benjamin ?

-      Rien papa, je voulais seulement être à côté de toi.

Touché, mais surtout confus de l’avoir soupçonné d’avoir été intéressé, sa réponse était comme une claque venant de Dieu.

A travers lui, Dieu m’interpela.

Combien de fois, avons-nous désiré la présence de notre Père céleste pour le plaisir d’être avec lui ?

Malheureusement, nous venons à Dieu dans la prière, avec bien souvent une liste de requêtes longue comme le bras. Les courts moments que nous passons avec lui sont comme un jour de course au supermarché, nous remplissons notre caddie.

Nous ne nous doutons pas que Dieu apprécierait que nous passions du temps avec lui, pour le plaisir d’être avec lui.

 

Je n’insinue pas que Dieu ne prends pas autant de plaisir à entendre nos prières, c’est lui qui nous recommande de lui faire connaître nos besoins.

Mais de temps en temps, il apprécierait que nous venions à lui non pas avec une liste de provision, mais plutôt avec reconnaissance.

 

Puissions-nous lui adresser cette simple prière :

Père céleste, je viens vers toi pour le plaisir d’être à tes côtés. Il y a tant de choses que je pourrais te réclamer, mais je fais le choix en cet instant de me contenter d’être là avec toi, car il est bon d’être près de toi.

Merci pour ta présence. Au nom de Jésus. Amen 

 

Publié dans Katchil 2

Commenter cet article