Agapé

Publié le par Pierre-Yves

Agapé

Agapé est un mot d’origine grec qui a été traduit dans nos bibles par le mot « amour » ou encore « charité ». Le grec distingue trois manières différentes pour parler de l’amour, tandis que la langue française, malgré toute sa richesse, n’en possède qu’une.

Agapé, désigne l’amour inconditionnel, et désintéressé. C’est l’amour que Christ nous commande d’avoir à l’égard de nos frères.

Jean 13 v. 34 Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

Agapé, c’est aussi l’amour qui s’adresse au méchant, et à notre ennemi. Matthieu 5 v. 43 et 44 Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent.

L’amour Agapé va encore plus loin dans sa manifestation, et c’est Dieu lui-même qui nous en donne une preuve dans le sacrifice de Christ à la croix. Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. L'amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. 1 Jean 4 v. 8 et 9 Contrairement au sentiment humain, l’amour de Dieu est spontané, et il ne connait pas de limite.

L’apôtre Paul adresse aux Corinthiens tout un chapitre sur l’amour Agapé. C’est le don par excellence, la plus grande des vertus chrétienne. Maintenant donc ces trois choses demeurent: la foi, l'espérance, la charité; mais la plus grande de ces choses, c'est la charité. 1 Corinthiens 13 v. 13

Pour terminer, il faut savoir que le mot Agapé est souvent synonyme de repas. Il rappelle un repas que les premiers chrétiens prenaient ensemble dans la communion fraternelle.

Le nombre des disciples s'augmenta d'environ trois mille âmes. Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun. Ils étaient chaque jour tous ensembles assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur. Actes 2:41

Depuis les débuts de l’église, riches et pauvres, partageaient ensemble ce repas dans le but de renforcer leurs liens et leur communion fraternelle.

Publié dans Index biblique

Commenter cet article