Amen

Publié le par Pierre-Yves

Amen

Amen, c’est ainsi que les premiers chrétiens terminaient leurs prières. C’est pourtant un mot d’origine araméenne qui n’a pas été transcrit en français dans nos traductions.

Certaines personnes avaient l’habitude de dire « ainsi soit-il ! ». Mais c’est une expression qui ne traduit pas fidèlement ce que signifie le mot « amen ».
Dans sa langue d’origine, « amen » apporte l’idée de la solidité, de la vérité et de la fidélité. Dire amen revient à dire « oui, c’est vrai ».

Esaïe 65 v. 16 parle du Dieu de l’amen, le Dieu à qui l’on peut faire confiance, celui qui tient parole et qui accomplit ses promesses.
Dans la bible, on répond amen pour marquer son adhésion à une bénédiction, ou à une déclaration solennelle.

Dans le livre des Chroniques par exemple, amen est une façon pour une foule entière de répondre à une prière d’action de grâce, pour que la prière devienne la sienne. On retrouve d’ailleurs plusieurs amen dans les psaumes.

Le livre de l’Apocalypse utilise également le mot amen pour donner du poids à ce qui est dit.

Dans les évangiles, Jésus emploi le mot amen d’une toute autre manière.
Il introduit certaines de ses paroles par le mot « amen ».
Parfois dans l’évangile de Jean, amen est prononcé par deux fois. Jean 1 v. 51 par exemple où il est écrit : « Amen, amen, je vous le dis… »
Ce qu’on va traduire en français par « En vérité, en vérité je vous le dis… »
C’est une façon de garantir ou encore de certifier la vérité de ses paroles en raison de son autorité.

D’ailleurs nous pouvons lire dans le livre de l’Apocalypse au chapitre 3 et au verset 14 que Jésus est appelé l’Amen, et nous pouvons comprendre que cela signifie qu’il est la vérité.

Pour ce qui nous concerne, nous devons faire attention à l’emploi que nous faisons de ce mot. La prochaine fois que nous répondrons amen à une prière, assurons-nous d’être en accord avec ce qui a été dit, parce qu’à travers notre amen, nous déclarons que c’est vrai, conforme à la vérité, et que c’est du solide.

Publié dans Index biblique

Commenter cet article