La manne

Publié le par Pierre-Yves

La manne

Tout le monde connait certainement l’expression : « une manne financière ».
Le mot “manne” est largement employé dans le langage courant pour désigner quelque chose qui est reçu en abondance, et parfois de façon inattendue et providentielle.

C’est un mot dont la signification est spéciale dans la bible et qui pourtant n’est pas souvent utilisé.
Il faut savoir que dans toute la bible, le mot manne n’apparait qu’une quinzaine de fois, ancien et nouveau testament confondus.
On le trouve dans le Pentateuque, dans les écrits prophétiques, dans un évangile, une épître et pour terminer dans l’Apocalypse.

Tout le monde sait plus ou moins que la manne était une nourriture miraculeuse que le peuple d’Israël a reçue du Seigneur pendant la traversée du désert.
Mais ce que beaucoup ignore c’est que la manne signifie littéralement : « qu’est-ce que c’est ? » Lorsque les enfants d’Israël ont vu le sol couvert de ce manteau blanc, ils ont dit : « qu’est-ce que c’est ? »

La Bible décrit la manne comme une sorte de semence qui ressemblait à de la graine de coriandre ; elle était blanche, avec le goût d'un gâteau au miel et elle avait tendance à fondre à la chaleur.
Elle ne pouvait se conserver qu’une seule journée à l’exception du jour précédant le sabbat où elle restait miraculeusement fraîche 48 heures.

Il faut savoir également que la manne a subitement arrêté de tomber du ciel à l’arrivée du peuple hébreu dans la terre promise.
Lisons pour terminer Josué 5 verset 10
La manne cessa le lendemain, quand ils mangèrent des productions du pays. Pour les Israélites, il n’y eut plus de manne et ils mangèrent des produits du pays de Canaan cette année-là.

C’est ici que nous refermons l’index biblique. On se donne rendez-vous dans une quinzaine de jours pour découvrir un mot nouveau.

Publié dans Index biblique

Commenter cet article