Le calendrier et le spiritisme

Publié le par Pierre-Yves

Le calendrier et le spiritisme

Nulle part dans la bible, il n’est autorisé d’avoir contact avec les morts. Pourtant, c’est ce que l’église romaine enseigne à travers le culte des saints. Et des millions de personnes se souillent quotidiennement en entretenant une relation avec des personnes décédées. C’est du spiritisme.
Dieu condamne toute forme de contact avec les morts, et cela peu importe le degré de sainteté du défunt.
Vous ne vous tournerez point vers ceux qui évoquent les esprits. Lévitique 19.31
Si un homme ou une femme évoque les esprits…il sera puni de mort. Lévitique 20.27
Si quelqu'un s'adresse aux morts et aux esprits, pour se prostituer après eux, je tournerai ma face contre cet homme, je le retrancherai du milieu de son peuple. Lévitique 20 v. 6
Si un homme ou une femme ont en eux l'esprit d'un mort ou un esprit de divination, ils seront punis de mort; on les lapidera: leur sang retombera sur eux. Lévitique 20 v. 27
Si l'on vous dit: Consultez ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l'avenir, Qui poussent des sifflements et des soupirs, Répondez: Un peuple ne consultera-t-il pas son Dieu? S'adressera-t-il aux morts en faveur des vivants ? Esaïe 8:19


Laissez-moi avant d’aller plus loin, apporter un éclaircissement au sujet des saints. Du point de vu de la bible, un saint n’est pas une personne morte, mais c’est un disciple de Jésus, quelqu’un qui a été mis à part pour vivre dans la conformité avec les écritures.
Ephésiens 1 v. 1. Paul apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, aux saints qui sont à Ephèse, et aux fidèles en Jésus-Christ.
Saluez tous les saints en Jésus-Christ. Les frères qui sont avec moi vous saluent. Tous les saints vous saluent et principalement ceux de la maison de César.

Philippiens 4.21. Saluez tous les saints en Jésus-Christ. Les frères qui sont avec moi vous saluent.
Ceux qui sont saints, le sont en Jésus-Christ, car c’est sur la base de son sacrifice à la croix que le Christ nous « déclare » saints.

De plus, toujours d’après la bible, les morts sont, soit dans un état de sommeil pour ceux qui sont dans le sein d’Abraham, ou soit dans la tourmente pour ceux qui sont dans le séjour des morts. Luc 16 v. 19 à 30
Les morts en Christ attendent la résurrection pour la vie éternelle, tandis que ceux qui sont morts sans Christ attendent le jugement.
Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 1 Thessaloniciens 4 v. 16
Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. Jean 5 v. 29

Dans ce cas, ils ne peuvent en aucune manière intercéder en faveur des vivants.
La doctrine de l’intercession des saints en faveur des vivants, et des âmes du purgatoire, est un mensonge du diable pour maintenir l’homme dans la soumission.

1 Timothée 2 v. 5 déclare : Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu, et les hommes, le Christ Jésus homme.
Seul Jésus est en mesure d’intercéder en notre faveur, car il a sa place à la droite de Dieu, étant notre avocat.
Romains 8:34. Il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous.
De plus, il n’y a pas de place intermédiaire entre l’enfer et le paradis.

En réalité, ce sont des esprits démoniaques qui se cachent derrière les « défunts » en prenant leurs apparences.


Je n’essaie pas de vous dire qu’il ne faille plus faire usage du calendrier. Mais c’est la soumission au calendrier qui est un vrai danger, à cause de ce qui se cache derrière.
Dieu ne veut pas que nous soyons en communion avec les démons qui se tiennent dans l’ombre derrière les jours, les mois, les dates, et les saints.
1 Corinthiens 10 v. 19 et 20
Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons.

Commenter cet article