La partie émergée de l’iceberg

Publié le par Pierre-Yves

La partie émergée de l’iceberg

Strass, paillettes, éclat, exubérance, ornements, décorations, jeux de lumières, le monde brille de mille feux.
Avec la « magie de Noël », les feux d’artifices du Nouvel An, les fresques ou guirlandes lumineuses, les cérémonies, les soirées mondaines, les tapis rouge, les animations visuelles, ou les défilés du Carnaval, le monde nous entraine dans un tourbillon de couleurs, et de lumière.


Le monde étale ses richesses à perte de vue, avec ses grattes ciel, ses avions, ses bateaux, ses villas, ses hauts lieux de la gastronomie, ses lieux branchés, mais encore ses rivières de diamants, ses perles précieuses et ses objets en or massif.
Il se vante de ses écoles prestigieuses, de ses musées, ses galeries d’art, ses théâtres, ses cathédrales, ses châteaux, ou encore ses monuments.
Le monde est riche de personnalités influentes, d’intellectuels, de célébrités, d’artistes, de sportifs, de vedettes hollywoodiennes, et de personnalités en tout genre.
Mais appartenir à la haute société est un luxe que tout le monde ne peut pas se payer.


Du coup, les gens sont prêts à tout pour réussir, et être placé sous le feu des projecteurs.
Tricher, mentir, flatter, bousculer, user de son charme, ou même « coucher », l’homme ne recule devient rien quand il s’agit de se faire une place au soleil.

Devenir une star, avoir son nom gravé en lettres d’or, tout le monde veut être célèbre, et avoir la notoriété.

Les émissions de téléréalité promettent aux anonymes, leur moment de gloire, tandis que le cinéma et le petit écran peuvent propulser les acteurs tout en haut de l’affiche.
Les jeux télévisés, les jeux de hasard ou les casinos nourrissent chez de plus en plus de personnes, l’espoir de gagner le jackpot, et de figurer dans la liste des nouveaux millionnaires.
Le monde du spectacle, de la mode et du sport pèse très lourd, et chacun veut sa part du gâteau.

Avec un matraquage publicitaire efficace, et des mises en scène raffinées, le monde nous assure que nos rêves peuvent devenir réalité. Mais ce n’est que pure illusion, et publicité mensongère.


Car tout ceci n’est que la partie émergée de l’iceberg, c’est ce que la bible appelle, les choses du monde, selon 1 Jean 2 v. 15
N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui.

Il y a une distinction que la bible fait entre le monde, et les choses qui sont dans le monde.
Les choses qui sont dans le monde, ce sont les choses visibles qui suscitent la convoitise dans le cœur de l’homme. 1 Jean 2 v. 16
Car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.
Nous sommes immanquablement attirés par les choses qui brillent, et qui frappent les regards.
Cependant, Dieu nous recommande de ne pas nous laisser entrainer par la convoitise, et il nous donne la grâce de ne pas succomber à la tentation. Tite 2 v. 11 et 12
Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. Elle nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété.

Si les choses du monde sont une vitrine alléchante dont la seule vue fait saliver des milliards de personnes, le monde quant à lui est une organisation secrète dont les ramifications restent entourées de mystères. Le monde c’est bien plus que ce que nous nous imaginons.

Publié dans Le monde

Commenter cet article