Le siècle présent

Publié le par Pierre-Yves

Le siècle présent

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler du monde. C’est un sujet que j’ai déjà abordé à plusieurs reprises, mais sur lequel je voudrais revenir.
Je dois vous avouer que ça n’a pas été simple, j’ai eu beaucoup de mal à travailler sur le sujet, et ce malgré toutes les informations que j’avais déjà collecté. Pendant ma longue période de blocage devant ma page blanche, j’ai été attaqué de plusieurs manières, et notamment par la maladie.
Mais je rends grâces à Dieu qui m’a donné la force d’aller jusqu’au bout, et le courage de ne pas céder à la tentation de laisser tomber, pour aller mieux.

Parler du monde peut sembler un sujet qui n’a plus de secret pour personne, et pourtant, il y a tant de choses que nous ignorons du système dans lequel nous vivons.
Dans la bible, le monde a plusieurs sens :
• C’est parfois l’univers dans son ensemble d’après Romains 1 v. 20
• La terre avec sa population, Matthieu 24 v. 14
• Le genre humain, Jean 3 v. 16
• Le système, ou l’organisation de la société, Jacques 4 v. 4

C’est du système dont nous allons parler.


Le monde est aussi appelé le « siècle présent », sous la plume de l’apôtre Paul qui déclare dans Romains 12 v. 2 : Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

Avec l’appellation « siècle présent », Paul définit le monde comme une mode passagère, c’est le siècle « du moment ».
Le monde est un mouvement que les gens suivent sans trop se poser de question, c’est l’attraction du moment. Le monde séduit par toutes sortes d’artifices, et de tours de magie, et il attire de plus en plus de personnes.
Cependant, la bible nous met en garde contre la tentation de suivre ce phénomène du moment, parce que sa fin est déjà programmée. Apocalypse 21 v. 1 : Alors je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre. Le premier ciel et la première terre avaient disparu, et il n’y avait plus de mer.


En plus d’être un phénomène de mode à lui seul, le siècle présent fait chaque jour illusion dans la vie des gens en rendant indispensable aujourd’hui, des choses dont on pouvait se passer auparavant.
Il y a des styles vestimentaires, des objets, des gadgets ou même des aliments qui du jour au lendemain deviennent des impératifs.
Mais cela ne s’arrête pas aux choses, que ce soit sur l’échiquier politique, dans le sport, au cinéma ou partout ailleurs, le siècle présent peut faire sortir une personne de l’ombre, et la hisser tout en haut en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Manœuvre commerciale, pression sociale, ou manipulation mentale, le siècle présent crée le buzz au quotidien pour continuer à séduire des milliards de personnes partout sur la planète.
Cependant, ces effets de mode cesseront, car le siècle présent est appelé à disparaître, c’est pourquoi nous ne devrions pas suivre la vague du moment, mais nous cramponner à du solide.

La fin du monde ne sera pas la fin de tout, car Jésus nous annonce un « siècle à venir ». Luc 20 v. 35 : Mais ceux qui seront trouvés dignes d’avoir part au siècle à venir et à la résurrection des morts ne prendront ni femmes, ni maris.

Le « siècle présent » est mis en opposition avec « le siècle à venir ».
Se conformer au siècle présent nous conduit à changer chaque jour de style, de look, de décor, mais la réalité intérieure reste la même, l’homme est perdu.
Passer du siècle présent, à celui à venir est possible. Mais cela suppose un engagement envers la seule personne qui soit en mesure de nous transporter d’un monde à un autre, Jésus-Christ

Publié dans Le monde

Commenter cet article