Qu'est-ce que le mensonge ?

Publié le par Pierre-Yves

Qu'est-ce que le mensonge ?

Il y a un mot que l’on trouve dans l’original grec du Nouveau Testament, et qui a été traduit par mensonge dans nos versions françaises de la bible, c’est le mot « pseudos ».
C’est un terme qui ne nous est pas étranger, et que nous utilisons régulièrement dans le langage courant, parfois sans nous en rendre compte.
On l’emploi comme préfixe pour qualifier une chose qui est fausse.
On dit par exemple, un pseudo-prophète pour désigner une personne qui se fait passer pour un prophète, mais qui en réalité ne l’est pas.

Un pseudo c’est également un nom d’emprunt que va prendre un artiste ou un comédien pour exercer son art, tout en protégeant sa véritable identité.
Cependant, avec la propagation d’Internet, le mensonge s’est largement généralisé avec l’utilisation en masse de « pseudos », pour naviguer en toute discrétion sur le Web.
Caché derrière son « pseudo », n’importe quel anonyme peut se faire passer pour la personne de son choix, s’inventer une nouvelle identité, et accomplir dans le secret de sa chambre toutes sortes de méfaits.

D’une manière générale, tout dans le monde est basé sur le mensonge, les relations humaines, la publicité, mais également la plupart des professions. Le monde de la politique, de la justice, du commerce, les religions, mais aussi le cinéma et la télévision où les gens sont rémunérés pour jouer un rôle.
En réalité, tout le monde ment, et au quotidien nous déformons la vérité, et l’aménageons à notre convenance.

Le mensonge a infiltré tous les domaines de notre vie, et nous ne pouvons pas faire autrement que mentir.
Même lorsqu’une personne fait des efforts pour être honnête, même lorsqu’elle fait preuve de franchise, elle continue de mentir, car le mensonge fait partie intégrante de notre nature humaine.
Loin de là ! Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur, selon qu'il est écrit : Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, Et que tu triomphes lorsqu'on te juge. Romains 3 v. 4

Dire la vérité ne règle pas le problème du mensonge, car notre vérité est approximative. Elle est proportionnelle à notre point de vu qui n’est que partiel.
La vérité n’est pas dans notre réalité terrestre, ou émotionnelle.
Ce que nous vivons dans ce monde n’est qu’une pâle copie d’une réalité qui est d’abord spirituelle.

C’est pourquoi Dieu est venu à nous dans la personne de Jésus pour nous dire la vérité, et nous apprendre à ne plus mentir. C’est lui la solution au problème du mensonge. Il déclare dans Jean 14 v. 6
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

Nous avons besoin d’apprendre à ne plus confesser la vérité de ce monde, mais à chercher la vérité de Dieu.
Le monde à travers ses coutumes et ses traditions nous a enseigné des principes et des lois qui nous ont jusque-là guidés dans notre vie, cependant, Jésus veut nous éclairer sur ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. Matthieu 5 v. 43 et 44
Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent.

Malheureusement, notre vérité est un mensonge qui a besoin de passer par le chemin de la repentance.
Nous avons besoin de confesser nos approximations, et demander à Dieu de nous remplir de sa vérité qui reflète la réalité d’en-haut, celle qui est juste.
Plutôt que de nous enorgueillir de notre franchise, nous devrions nous repentir de nos estimations qui sont imprécises et imparfaites.

Publié dans La connaissance

Commenter cet article