La musique du monde

Publié le par Pierre-Yves

La musique mondaine tire son origine de la chute de celui que nous appelons aujourd’hui Satan. C’était à l’origine un ange de lumière, un chérubin protecteur de la gloire de Dieu, qui était chargé de la louange dans le ciel, jusqu’au jour où le mal s’est trouvé en lui.
Esaïe 14 v. 11-15
« Ta magnificence est descendue dans le séjour des morts, Avec le son de tes luths ;
Sous toi est une couche de vers, Et les vers sont ta couverture.
Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l'aurore! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations !
Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ;
Je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, A l'extrémité du septentrion ;
Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très-Haut.
Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, Dans les profondeurs de la fosse ».


Tu étais en Éden, le jardin de Dieu ; Tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses, De sardoine, de topaze, de diamant, De chrysolithe, d'onyx, de jaspe, De saphir, d'escarboucle, d'émeraude, et d'or ; Tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, Préparés pour le jour où tu fus créé. Ezéchiel 28 v.13

Rassurez-vous, Satan n’est pas l’inventeur de la musique, mais ayant été créé au milieu des sons de flûtes et de tambourins, il a une certaine expérience musicale qui n’est pas à sous-estimer. Avant que la musique ne soit donnée aux hommes, elle était déjà pratiquée dans le ciel.

Cependant, la musique qui servait à l’origine à la louange, et à la gloire Dieu, a été détournée de son sens et de son objectif premier pour servir aujourd’hui à la gloire de l’ennemi de nos âmes.

Le diable est passé maître en la matière, et il utilise la musique aujourd’hui pour pervertir le monde. N’oublions pas cette déclaration de l’apôtre Jean dans sa première épitre : « Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin ». 1 Jean 5 v. 19

Le diable se sert de la musique comme d’un appât, car en réalité, ce qu'il cherche par-dessus tout, c’est la louange et l’adoration des hommes.

Le danger de la musique
La musique qui n’est pas à la gloire de Dieu représente un grave danger, une porte ouverte, car elle peut souiller l’esprit de manière progressive. Elle peut conditionner à certaines idées, et même mener vers des dépendances, et des comportements malsains.
Certaines musiques peuvent doper, et rendre violent, elles ont des effets néfastes, et peuvent faire entrer dans un état de transe.

Elle peut aussi véhiculer un message subliminal pour manipuler les foules.
Perversion morale, sexuelle, rébellion, suicide, impulsions de violence et de meurtre, et enfin consécration au diable, l’homme connait le pouvoir suggestif de la musique.

De même que le tentateur a montré au Seigneur toutes les richesses de la terre pour essayer de le corrompre, de même également les artistes qui travaillent pour le royaume des ténèbres, étalent et font briller leurs fortunes pour amener leurs fans à se prosterner devant eux, et par extension devant le diable.
Luc 4 :5-8 « Le diable, l'ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit: Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes; car elle m'a été donnée, et je la donne à qui je veux.
Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi. »


La musique est une arme redoutable que Satan utilise pour entrer directement dans les profondeurs de l’âme et y injecter son poison mortel. Il se sert de la musique pour influencer notre humeur, notre perception de la réalité et agir de manière subliminale contre l'évangile.

Il faut savoir que le cerveau humain comprend tous les messages subliminaux que Satan utilise.
L'influence des ondes sonores sur le psychisme humain est connue depuis les temps anciens. Certains cachent des messages occultes à travers ce qu'ils appellent une géométrie "sacrée".

Tous les disques consacrés au diable sont fondés sur les mêmes principes.
    1. Le rythme.
    2. Le son.

Le rythme peut produire un effet visible de rage ou d’hystérie chez certaines personnes. S'ajoute à cela un son d'une ampleur volontairement fixée à sept décibels au-delà du seuil de tolérance du système nerveux.
Tout cela est minutieusement calculé. Lorsque les jeunes sont exposés à ce genre de musique pendant un certain temps, ils sont pris alors, d’une sorte de dépression, de révolte et d'agressivité.

Les gens pensent n'avoir rien fait d'autre qu'écouter de la musique, mais par l'excitation du système nerveux, ils tombent dans une confusion qui les pousse à exercer le rythme qu'ils ont entendu toute la soirée.

Le subconscient est en mesure de décrypter les messages subliminaux et d'influencer la conscience par le moyen de la mémoire.

Tout le grincement des guitares électriques dans le rock correspond à un langage qui crée des structures dans le monde spirituel. Nous ne voyons pas ce que la musique dit, mais notre cerveau le comprend.

Publié dans Musique

Commenter cet article